AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

La journaliste Kenza Khatto remise en liberté, son procès reporté

La journaliste Kenza Khatto a été remise en liberté ce mardi 18 mai après quatre jours en garde à vue. Son procès a été reporté à la date du 25 mai.

La journaliste devait être jugée aujourd’hui au tribunal de Sidi M’hamed en comparution immédiate. Mais à peine son procès ouvert, la journaliste a eu un malaise et s’est évanouie en pleine audience. La prévenue et ses avocats ont donc demandé le report du procès avec sa remise en liberté.

La journaliste est poursuivie pour « atteinte à l’unité nationale », « publications de nouvelles pouvant porter atteinte à l’intérêt national », « incitation à attroupement non armé » et « outrage à corps constitué ».

Pour rappel, la journaliste a été violemment arrêtée le vendredi 14 mai à Alger centre où elle assurait la couverture du 117e vendredi du Hirak.

Filmées et diffusées sur les réseaux sociaux, les scènes de la violente interpellation de Kenza Khatto, considérées comme une atteinte flagrante à l’exercice du journalisme et au droit du citoyen à l’information, ont indigné la Toile algérienne.

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ