AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

La mesure du controle judiciaire confirmée contre Karim Tabbou et Slimane Hamitouche

© DR | Karim Tabbou,
© DR | Karim Tabbou, Condamné à une année de prison ferme

La chambre d’accusation près la Cour d’Alger a confirmé ce dimanche 9 mai la mesure du controle judiciaire contre l’homme politique Karim Tabbou et l’activiste Slimane Hamitouche, selon l’avocate Fetta Saadat.

La décision du placement sous contrôle judiciaire a été décidée le 29 avril dernier par le juge d’instruction près le tribunal de Bir Mourad Rais suite à une plainte déposée par Bouzid Lazhari, le président du Conseil National des droits de l’Homme (CNDH).

Les faits de cette affaire remontent au 26 avril dernier à l’enterrement de l’avocat et défenseurs des droits de l’Homme, Ali Yahia Abdennour où une altercation a eu lieu avec Bouzid Lazhari, poussant ce dernier à déposer plainte contre les deux militants.

Selon le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD), Karim Tabbou et Slimane Hamitouche sont poursuivis pour: « Incitation à attroupement non armé », « attroupement non armé », « atteinte à l’unité nationale », « prise de photos sans autorisation de la personne photographiée », »atteinte à corps constitué pendant l’exercice de ses fonctions », « atteinte à la dignité des morts dans les cimetières », »insultes », « injures » et « diffamation ».

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ