AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Lamamra s’entretient avec son homologue jordanien, Ayman Safadi

Le ministre des affaires étrangères et de la communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra s’est entretenu avec son homologue du Royaume de Jordanie Ayman Safadi, qui effectue une visite de travail en Algérie, a indiqué un le ministère dans un communiqué.
© DGCID |Le ministre des affaires étrangères et de la communauté nationale à l'étranger, Ramtane Lamamra et le ministre des affaires étrangères et des expatriés du Royaume de Jordanie, Ayman Safadi

Selon la même source, les discussions se sont poursuivies en présence des deux délégations, les débats sont portés sur relations bilatérales et les questions en lien avec le monde arabe dans la perspective du sommet arabe, qui se tiendra en Algérie les 1 et 2 novembre prochain.

Lors de ces consultations, « les deux parties ont exposé certaines mesures pratiques pour développer les relations fraternelles et de coopération entre les deux pays selon une approche ambitieuse qui vise à valoriser l’intégration et à renforcer la coopération économique, ainsi qu’à assurer une exploitation optimale des opportunités d’investissement disponibles à partir de des deux côtés », précise le communiqué, qui ajoute qu’il « a été convenu de constituer un groupe de travail conjoint pour consolider cette orientation, notamment dans le cadre des préparatifs de la neuvième session de la commission mixte algéro-jordanienne ».

S’agissant des affaires arabes, « les chefs de la diplomatie des deux pays frères ont souligné la nécessité de saisir le sommet arabe que l’Algérie abritera pour prendre des décisions adéquates aux défis de l’heure et ouvrent de larges horizons pour activer l’action arabe commune dans divers domaines vitaux », indique le MAE.

De son coté, le ministre Ayman Safadi « s’est félicité de l’accord des factions palestiniennes et de leur signature de la « Déclaration Algérie » issue de la conférence de réconciliation en vue de réaliser l’unité nationale palestinienne, louant les efforts déployés par l’Algérie pour cristalliser cette solide plateforme pour mettre un terme à la division qui caractérise la scène palestinienne afin d’intensifier les efforts pour restaurer les droits légitimes du peuple palestinien, y compris le droit d’établir un État indépendant sur les frontières de 1967, avec Jérusalem pour capitale ».

Par ailleurs, « les deux ministres ont convenu l’amélioration des contacts et la coordination sur tous les niveaux dans le cadre des efforts communs pour renforcer les relations bilatérales pour activer l’action arabe commune », conclut le communiqué.

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ