29-12-2022-CevitalG-Digital-1000x250-IB
PUBLICITÉ
Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ

Lamamra s’est réuni avec les mouvements signataires de l’Accord de paix et de réconciliation au Mali

© DR | Ramtane Lamamra
© DR | Ramtane Lamamra, ministre des affaires étrangères et de la communauté nationale à l'étranger

Le ministre des affaires étrangères et de la communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a tenu, jeudi, une réunion de concertation avec les représentants des Mouvements signataires de l’Accord de paix et de réconciliation au Mali issu du processus d’Alger CSA), a indiqué vendredi un communiqué du ministère.

Cette rencontre s’inscrit « dans le cadre de la visite de travail et d’amitié qu’il effectue en République du Mali, et à la veille de la tenue de la 6e session de haut niveau du Comité de suivi de la mise en œuvre de l’Accord de Paix et de Réconciliation au Mali issu du Processus d’Alger (CSA) », lit-on dans le communiqué.

« Intervenant à la suite de la 18e session du Comité bilatéral stratégique, tenue avec le gouvernement malien, cette réunion a permis de prendre connaissance des points de vue des Mouvements, permettant ainsi de compléter l’évaluation d’ensemble sur l’état de la mise en œuvre de l’Accord ainsi que sur les perspectives de son accélération à la faveur des engagements pris par les parties signataires lors de la dernière réunion décisionnelle de haut niveau », souligne la même source .  

A cette occasion, « les représentants des Mouvements ont, par ailleurs, réitéré leur attachement à l’Accord en tant que pierre angulaire des efforts visant à promouvoir des facteurs de réconciliation et de paix et de préserver durablement la stabilité et l’unité de ce pays frère« , précise le document. « Ils ont également, saisi cette occasion pour renouveler leur confiance dans le rôle de l’Algérie en sa double capacité de Chef de file de la médiation internationale et de Président du CSA« , ajoute le communiqué.

Pour sa part, « M. Lamamra a réaffirmé la disponibilité de l’Algérie à poursuivre son accompagnement pour aider les parties signataires à assurer une mise en œuvre diligente, efficiente et intégrale de l’Accord pour préserver les intérêts suprêmes du Mali au moment précisément où ce pays est engagé dans un processus de renouveau institutionnel », conclut le communiqué.

Pour rappel, Ramtane Lamamra, a coprésidé jeudi avec son homologue malien Abdoulaye Diop la 18ème session du Comité Bilatéral Stratégique algéro-malien.

Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ