AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

L’anglais au primaire: le recrutement des enseignants ouvert !

Alors que l’introduction de la langue anglaise dans le cycle primaire n’a bénéficié d’aucun débat avec les partenaires sociaux ou les spécialistes, le ministère de l’Education nationale ouvre la porte au recrutement des enseignants en prévision de l’année scolaire 2022/2023.

Les directions d’éducation de plusieurs wilayas du pays ont appelé, mardi, les détenteurs de diplôme de Licence en anglais et en Interprétariat à se rapprocher de leurs services «pour déposer leurs dossiers de candidature». C’est le cas des DE des wilayas de Bejaia, Tizi-Ouzou, Médéa, Sétif et Tiaret, dont les annonces ont été partagées sur les réseaux sociaux.

La démarche intervient 48 heures après la déclaration du Président Abdelmadjid Tebboune, lors de son entretien télévisé avec un media national, confirmant l’introduction de l’anglais dans le cycle primaire «dès la prochaine rentrée».

Ni étude, ni débat

Pourtant, en juin dernier, lors du Conseil des ministres à l’issue duquel la décision a été prise, le chef de l’Etat avait bien instruit le ministère d’adopter l’anglais à partir du cycle primaire «après une étude approfondie menée par des experts et des spécialistes».

Or, à un mois près de la rentrée, aucune étude n’a été menée et les syndicats n’ont pas été consultés. S’agit-il d’une décision prématurée ? Les partenaires sociaux restent prudents et admettent que pour une telle décision, «il faut du temps et une préparation».

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ