AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

L’Australie renonce à reconnaître El Qods comme capitale de l’entité sioniste

L'Australie a annoncé mardi avoir décidé de ne plus reconnaître El Qods-Ouest comme la capitale de l'entité sioniste, revenant ainsi sur une décision prise par le gouvernement conservateur précédent.

La ministre australienne des Affaires étrangères Penny Wong a affirmé que la question du statut d’El Qods devait être résolue dans le cadre de négociations de paix entre l’entité sioniste et les palestiniens et non dans le cadre de décisions unilatérales.

« Nous ne soutiendrons pas une approche qui compromet cette perspective », a-t-elle déclaré.

Le précédent gouvernement conservateur de Scott Morrison avait été l’objet de vives critique quand, en 2018, il avait annoncé qu’il reconnaissait El Qods-Ouest comme capitale de l’entité sioniste. Il avait fait cette annonce dans la foulée d’une décision similaire du président américain Donald Trump.

« Je sais que cela a causé des conflits et du désarroi au sein d’une partie de la communauté australienne, et aujourd’hui le gouvernement cherche à résoudre cela », a déclaré Mme Wong mardi.

Elle a accusé le gouvernement de son prédécesseur d’avoir, à l’époque, pris cette décision pour tenter de remporter une élection partielle cruciale dans une banlieue de Sydney.

« Vous savez ce que c’était? C’était un jeu cynique, sans succès, pour gagner le siège de Wentworth et une élection partielle ».

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ