AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Le transfert du journaliste Mohamed Mouloudj à la prison de Ain Ouessara s’apparente à un acharnement, selon le PT

Le journaliste Mohamed Mouloudj, en détention provisoire depuis une année, a observé une grève de la faim de quelques jours pour protester contre la non programmation de son procès, a indiqué, dimanche, le parti des Travailleurs (PT) dans un communiqué
© DR | Le journaliste Mohamed Mouloudj en détention provisoire depuis une année

Le PT estime « quen démocratie, aucun journaliste ne peut faire ne serait-ce qu’un seul jour de prison pour ses écrits ou activités journalistiques« .

Le parti de Louisa Hanoune dénonce le transfère du journaliste de la prison de Koléa à celle de Ain Ouessara distante de 200 Km de chez lui.  Intervenue quelques jours après que le journaliste ait entamé une grève de la faim, selon le PT, cette mesure  « s’apparente à un acharnement« .

Par ailleurs, « le PT qui rappelle que le délit de presse est sensé avoir été aboli depuis 2016, réitère son appel pour la libération de tous les journalistes emprisonnés pour délit de presse ».

Le parti  « appelle à nouveau pour la libération de tous les détenus politiques et d’opinion« , conclut le communiqué.

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ