AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

L’université d’été du RCD interdite par l’administration de la wilaya de Tizi Ouzou

Le verrouillage du champs politique et le viol de la liberté de réunion se multiplient. Même les partis politiques agréés n'échappent pas à la "loi de l'interdit" d'une administration qui piétine y compris la loi fondamentale du pays. Ce qui s'est passé, en l'espace de quelques jours, avec le rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) en est une preuve.
© DR | Atmane Mazouz, président du RCD, lors d'une conférence de presse, le 18 juin 2022 à Alger

Ayant programmé son université d’été pour le mois d’octobre en cours, la formation présidée par Atmane Mazouz est empêchée de tenir cette activité destinée à ses militants.

« Le Rassemblement pour la Culture et la Démocratie vient d’être destinataire d’une réponse interdisant la tenue de son université d’été programmée pour les 20, 21 et 22 octobre 2022 à Azeffoune. Ce refus non-motivé des services de la wilaya intervient après une première correspondance arguant l’impossibilité de sa tenue les 13, 14 et 15 octobre (comme initialement prévu) en raison d’une élection partielle sur le territoire de la wilaya », dénonce la direction du RCD dans un communiqué rendu public, aujourd’hui.

Pour le RCD « ce revirement des autorités pour décider de l’interdiction d’une activité partisane, sans aucun motif légal avoué, s’ajoute à toutes les entraves devant toute initiative qui ne trouve pas son origine dans les officines du système ». Ce faisant, le parti dénonce ce qu’il qualifie « d’escalade dans la voie du pire » .

« Il (le RCD) ndlr) estime que la politique de judiciarisation de l’activité des partis et de toutes les organisations autonomes couplée à la criminalisation de l’action politique n’a pas de précédent depuis la proclamation du pluralisme, y compris pendant la décennie rouge », condamne encore le parti.

Selon le RCD, « ce pouvoir assume désormais ses choix de l’arbitraire et de la fermeture du champ politique légal« , ajoute la même source, affirmant « qu’une action en justice sera intentée avant d’envisager éventuellement d’autres actions ».

 

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ