AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Lutte antiterroriste: sept éléments de soutien arrêtés par l’armée

Sept éléments de soutien aux groupes terroristes ont été arrêtés depuis le début du mois de novembre, indique ce mercredi le ministère de la défense dans un bilan hebdomadaire.
Treize (13) bombes de confection artisanale ont été détruites mercredi lors d'une opération de fouille menées distinctement à Médéa, Tlemcen et Tamanrasset par un détachement de l'Armée nationale populaire (ANP), indique jeudi le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.
© DR | Forces de l'ANP en plein ratissage

«Dans le cadre de la lutte antiterroriste, des détachements combinés de l’Armée nationale populaire ont arrêté 07 éléments de soutien aux groupes terroristes dans des opérations distinctes à travers le territoire national», précise le MDN dans le bilan allant du 2 au 8 novembre.

Par ailleurs et sur le plan de la lutte contre la criminalité, en particulier le fléau du narcotrafic, «54 narcotrafiquants ont été arrêtés» alors que des «tentatives d’introduction d’immenses quantités de drogues provenant des frontières avec le Maroc, s’élevant à 11 quintaux et 95 kilogrammes de kif traité» ont été mises en echec, ajoute la même source.

Ces opérations ont été menées pars des détachements combinés de l’ANP, en coordination avec les différents services de sécurité à travers différentes Régions militaires.

Dans la lutte contre le phénomène d’émigration clandestine, le MDN fait état de «tentatives déjouées» par les Garde-côtes à travers les côtes nationales, et qui se sont soldé par le « sauvetage de 161 individus à bord d’embarcations de construction artisanale», tandis que «166 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été arrêtés à travers le territoire national».

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ