AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Mariage où les témoins étaient deux femmes : une première qui fait la polémique en Tunisie

Une première dans le monde musulman. Un acte de mariage conclu sans tuteur et témoins masculins. Cela s’est passé en Tunisie, où un acte de mariage a été établi dans une mairie où la maire était une femme et les deux témoins des deux mariés n’étaient autres que la mère de la mariée et celle du mari.
© DR | Mariage où les témoins étaient deux femmes en Tunisie

Il s’agit, selon plusieurs sources médiatiques tunisiennes, du mariage de la fille de la célèbre écrivaine tunisienne, Olfa Youcef. Cette dernière s’est même félicité sur les réseaux sociaux en choisissant un commentaire ironique.

« Le mari de ma fille, Ramy, a pu réaliser les objectifs de la charia en réunissant à l’occasion de la conclusion de son acte du mariage quatre femmes : sa femme Ilaf, deux témoins femmes, en l’occurrence la mère de la mariée et sa propre mère, et une autre femme a signé l’acte de mariage, à savoir la maire», affirme-t-elle.

Cette première n’aurait pas été possible, sans l’exploitation d’un vide juridique de la loi régissant l’état civil en Tunisie qui ne précise pas que les deux témoins doivent être de sexe masculin. Cet évènement commence à susciter la polémique dans le pays, entre opposants et partisans de cette initiative.

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ