Bannière web 1000x250
PUBLICITÉ
Bannière web 300x250
PUBLICITÉ

Médicaments anti-cancers : trois unités entrent prochainement en production

Le ministre de l'Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, a indiqué mercredi à Tizi-Ouzou, où il a effectué une visite de travail, que trois unités spécialisées dans la fabrication de médicaments anti-cancers vont entrer prochainement en production, ce qui permettra d’alléger la facture d’importation de ce type de médicaments.
© DR | Le ministre de l'industrie pharmaceutique, Ali Aoun

Le ministre qui a fait une intervention à la Radio locale à la fin de sa visite dans la wilaya, a fait savoir que « d’autres efforts sont en cours pour développer des traitements pour les maladies chroniques afin de couvrir, à court terme, tous les besoins du pays en médicaments essentiels ».

Sur un autre registre, et lors de sa visite de l’unité de production de l’Entreprise publique électro-industrie d’Azazga, qui fabrique des transformateurs électriques, principalement pour le compte de la Sonelgaz, le ministre a insisté sur la nécessité de la diversification des produits et de s’orienter vers l’exportation pour écouler la production.

Electro-industrie, selon la présentation faite au ministre cumule actuellement 2.000 transformateurs conçus selon les normes de la Sonelgaz et que cette dernière n’a pas acheté.

« L’Entreprise fait actuellement face à des difficultés pour l’écoulement du produit » a relevé M. Aoun, qui a annoncé que son département discutera avec le ministère de l’Énergie et des mines et de la Sonelgaz de la possibilité d’aider électro-industrie à écouler son stock.

« L’Unité produit des transformateurs conformément aux normes de la Sonelgaz, il faudrait que les responsables revoient cette disposition pour pouvoir trouver des débouchés sur le marché international », a-t-il dit.

D’ailleurs, les responsables d’électro industrie ont entrepris des démarches pour exporter le produit vers des pays africains tels que la Mauritanie et le Sénégal, a-t-on appris lors de la visite de l’usine.

M. Aoun a aussi proposé de revenir à la fabrication des génératrices électriques et des batteries pour véhicules pour les besoins du secteur de l’automobile, « qui va se développer » a-t-il signalé.

Le ministre qui a également visité l’Unité de Novo Nordisk Algérie pour la fabrication de médicaments antidiabétiques oraux (forme sèche pour diabète de type 2) a souligné à l’occasion, la démarche visant à « développer d’une manière rapide l’industrie du médicament, notamment ceux essentiels ».

Par ailleurs, il a ajouté qu’au titre de la convention signée entre son département et celui de l’enseignement supérieur, il est prévu de développer la recherche dans le domaine des plantes médicinales pour produire des médicaments à partir de principes actifs de produits végétaux.

Avec APS

AD-300-X-250