Bannière web 1000x250
PUBLICITÉ
Bannière web 300x250
PUBLICITÉ

Mine d’Oued Amizour (Béjaïa) : entrée en production en décembre 2025

La mine de zinc et de plomb à Oued Amizour (Bejaia) entrera en production en décembre 2025, selon le ministère de l’Énergie et des mines. Ce dernier affirme que toutes les démarches administratives sont achevées.
© DR | Siège du ministère de l’Énergie et des mines

Le ministère de l’Energie et des mines a indiqué, aujourd’hui mercredi 17 mai 2023, dans un communiqué, que toutes les démarches administratives liées au projet du gisement de zinc et de plomb à Oued Amizour (Bejaia) « ont été achevées ». Par ailleurs, les autres aspects, comme le transport, l’eau ou l’aménagement d’un quai au niveau du port de Béjaia… « sont en cours ».

A cet effet, ajoute la même source, « le ministère a réuni toutes les conditions nécessaires au lancement du projet (exploitation de la mine et construction de l’usine) au mois de juillet prochain, alors que le lancement effectif de la production est prévu pour décembre 2025 ».

Le ministère rappelle, dans ce sens, que « le démarrage de l’exploitation minière se fera conformément à l’étude de faisabilité du projet, qui est approuvée conformément aux exigences liées à la protection de l’environnement ». Ceci, « sans négliger l’impact positif de l’exploitation de ce projet structurant et stratégique sur le pays et le développement économique de la région en particulier ».

Il est question aussi des opportunités d’emploi que présente ce projet, indique le même communiqué, avec la création d’ « environ 780 emplois directs et 4000 emplois indirects ».

« Des rencontres et conférences seront également organisées par les cadres du secteur minier et par la société mixte algéro-australienne (Western Mediterranean Zinc WMZ) en charge de la mise en œuvre et de l’exploitation du projet, avec toutes les personnes intéressées, notamment les représentants de la société civile, professeurs d’université, chercheurs et économistes », ajoute la même source.

Il est à rappeler, en dernier lieu, que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait « ordonné », lors du Conseil des ministres qu’il a présidé le 14 mai 2023, de « réduire tous les délais liés aux chantiers techniques secondaires pour accélérer l’entrée en exploitation de ce projet, d’autant que l’étape des régularisations administratives est dépassée » et d’ « adopter le système de travail en équipes 24h sur 24, pour faire avancer les travaux, au vu de l’impact positif du projet au niveau national ».

 

AD-300-X-250