29-12-2022-CevitalG-Digital-1000x250-IB
PUBLICITÉ
Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ

Mouwatana demande l’annulation de l’élection présidentielle

Cette femme qui brandit le drapeau algérien portée par un manifestant sur ses épaules, scande des slogans anti pouvoir face au cordon de CRS qui les empêchent de progresser pour rejoindre la place Maurice Audin.

Le mouvement Mouwatana demande « l’annulation de l’élection présidentielle » et appelle les algériens à « participer massivement à la manifestation du 8 Mars et soutient les appels à une grève générale ».

 
Dans un communiqué diffusé aujourd’hui, 06 Mars, le mouvement Mouwatana rejette catégoriquement la proposition des partisans du 5e mandat (conférence nationale après les élections Ndlr). « Pas de cinquième mandat, ni à 5 ans ni à 1 jour » lit-on dans le communiqué.
Il appelle notamment les parlementaires « qui veulent le changement » à se retirer. pour Mouwatana, « le Peuple souverain, sans tuteur, vient d’organiser un référendum à ciel ouvert, pour prononcer la fin du régime politique et son incarnation, Abdelaziz Bouteflika. » ajoute le communiqué.
Concernant les déclarations de du chef de l’armée, Ahmed, Gaid Salah, qui « se conduit comme un soldat au service d’un clan de prédateurs, par ses positions anti populaires, il porte atteinte à l’honneur de cette institution qui appartient au peuple » dénonce le mouvement.

Conseil constitutionnel

Le Conseil Constitutionnel, « censé protéger la loi fondamentale du pays est devenu le paravent à toutes les transgressions du droit. » « Par ses pratiques, le pouvoir a annulé lui-même toute référence à la légalité et à la légitimité » précise le communiqué.
Par ailleurs, « Mouwatana appelle à participer massivement à la manifestation du 8 Mars et soutient les appels à une grève générale ».

Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ