AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Naima Salhi : L’instruction pour incitation à la haine engagée

© DR | Naima Salhi, députée et présidente du parti de l’équité et de la proclamation (PEP)
© DR | Naima Salhi, députée et présidente du parti de l’équité et de la proclamation (PEP)

L’instruction de a plainte déposée par les avocats Salim CHAIT, Kader HOUALI et Sofiane DEKKAL contre la présidente du parti pour l’équité et la proclamation ( PEP), Mme Naima SALHI, pour « incitation à la haine raciale et appel au meurtre » via sa page officielle Facebook à travers des vidéos et des publications vient d’être l’instruction « est enfin engagée contre cette délinquante politique qui ne cesse de faire parler d’elle, malgré la fermeture de ses deux pages officielles » annonce un communiqué signé par les trois avocats.

« En ce jeudi, 5 mars 2020, nous nous sommes présentés, maitre HOUALI et moi-même, à la brigade de recherche du groupement de gendarmerie de la ville de Cheraga, suite à notre convocation en date du 3 mars 2020 » précise le communiqué.
« Le brigadier en chef qui nous a reçu dans son bureau, nous a informé que le motif de notre convocation est en rapport avec la plainte déposée contre la présidente du parti pour l’équité et la proclamation ( PEP), Mme Naima SALHI, pour « incitation à la haine raciale et appel au meurtre » via sa page officielle Facebook à travers des vidéos et des publications ».

Les trois avocats signataires du communiqué souhaitent que « la procédure se poursuive pour aboutir à un procès que nous espérons équitable » tout en rappelant que « le racisme n’est pas une opinion, mais un délit passible de justice et nous ne ménagerons aucun effort pour en traduire les promoteurs devant les tribunaux ».

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ