Bannière web 1000x250
PUBLICITÉ
Bannière web 300x250
PUBLICITÉ

Pomme de terre : Déstockage des quantités importantes pour réguler le marché

Le ministre de l'Agriculture, Youssef Cherfa, a ordonné, ce mardi, de verser sur le marché les stocks de pommes de terre afin de stabiliser les prix de cette denrée, ayant connu une forte hausse ces derniers jours.
© DR | Des Quantités importantes de pomme de terre sur le marché

D’une moyenne de 55 DA au début du mois de Ramadan, ce tubercule très prisé par les ménages algériens durant cette période est vendu actuellement entre 90 DA et 110 DA/kg.

En visite dans la wilaya de Ain Defla, le ministre a demandé le déstockage de quantités importantes pour améliore l’approvisionnement du marché et stabiliser les prix durant cette période d’arrière-saison.

 

La mercuriale, faut-il le rappeler, connait une flambée ces derniers jours, notamment pour certains fruits et légumes, à l’image du piment et du poivron qui sont cédé à 200 DA/kg. Les tomates, elles, sont cédés à 100 DA, alors que les carottes et les courgettes sont vendues en moyenne à 80 DA. Le prix des pois cassés frais reste également très élevés (entre 250 et 300 DA).

 

Les fruits sont, quant à eux, inabordables, notamment les bananes dont le prix dépasse la barre des 450 DA, la fraise (300 DA) et la pomme (450 DA). Seules les oranges restent abordables avec un prix oscillant entre 100 et 140 DA.

 

Durant sa visite dans la wilaya de Ain Defla, le ministre évoqué la stabilité de la filière avicole, affirmant que « baisse des prix des viandes blanches et des œufs se poursuivra, grâce aux récentes mesures prises par les pouvoirs publics pour relancer cette filière, compte tenu de sa place dans l’économie nationale ».

 

Pour rappel, le poulet vide est vendu, ces derniers jours, entre 470 DA et 500 DA/ Kg. Les œufs, quant à elle, elles sont cédées à entre 400 et 450 AD le plateau de 30 unité.

AD-300-X-250