AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Pour le ministre de la Santé, les compétences des psychologues sont «mal-exploitées»

Le ministre de la Santé, Abdelhak Saihi, a estimé que les compétences et qualifications de la catégorie des psychologues, sont mal-exploitées dans nos hôpitaux.

Saihi a reçu mardi soir, au siège du ministère, une délégation du Syndicat national algérien des psychologues (SNAPSY), dans le cadre de la série de rencontres avec les partenaires sociaux, indique un communiqué de son département.

Au cours de cette audience, le ministre a déclaré que «les compétences et les qualifications dont jouissent les psychologues, n’ont pas été correctement exploitées».

Pour lui, le psychologue n’est pas seulement appelé à traiter des patients dans les structures hospitalières, estimant qu’il peut également faire du suivi au personnel soignant.

«On ne peut limiter la tâche des psychologues au seul traitement des patients. Ils peuvent aussi assurer un suivi aux personnels de la santé qui auront, parfois besoin de prise en charge psychologique, à cause de la pression qu’ils subissent au travail», a-t-il expliqué.

Face à l’exposé du Dr Khaled Keddad, président du SNAPSY, le ministre de la Santé a reconnu «la légitimité» des revendications des psychologues, lit-on dans le compte rendu du ministère.

Le statut particulier de cette catégorie, au même titre que ceux des autres corps de santé, sera révisé, «en incluant les points soulevés lors de son élaboration », a assuré Abdelhak Saihi.

D’ailleurs, tous les statuts des personnels de la santé seront révisés, car, a-t-il concédé, ceux élaborés en 2008 «ne répondent plus aux besoins et aux exigences » des travailleurs du secteur.

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ