Bannière web 1000x250
PUBLICITÉ
Bannière web 300x250
PUBLICITÉ

Printemps Amazigh : Le RCD évoque la nécessité de faire « le point des acquis »

Le RCD a rappelé, aujourd’hui, à la veille de la célébration 43e anniverdsaire du printemps amazigh, qu’à cette occasion « une halte est nécessaire pour faire le point des acquis ».
©DR | Siège de l'RCD à Alger centre
© DR | Siège du RCD à Alger centre

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a rappelé, dans une déclaration, que l’occasion de cette célébration, est « une halte nécessaire pour faire le point des acquis et rendre hommage à tous les militants qui se sont sacrifiés pour que la cause amazighe triomphe et soit consacrée constitutionnellement ».

Néanmoins, il a tenu à signaler que « la constitutionnalisation de la langue amazighe n’est ni un trophée à exhiber dans des circonstances particulières ni un aboutissement tant que l’exercice des libertés fondamentales mènent à la prison, la démocratie est expurgée de ses exigences universelles et la souveraineté du peuple demeure sous tutelle ».

Le parti précise, dans ce sens, que « le déploiement sécuritaire impressionnant et l’annulation ou l’interdiction de toute activité publique à la veille de cet anniversaire, à l’instar de la conférence du RCD, programmée à Tigzirt, indiquent que –la nouvelle Algérie– est autant malade sinon plus des mêmes démons ».

Pour le RCD, « la citadelle de l’unicité et de l’autoritarisme est certes ébranlée dans ses fondations mais les tenants de la rente, du tutorat sur les consciences et de l’ostracisme continuent de freiner l’Algérie dans sa marche vers le développement et les lumières ».

AD-300-X-250