AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Révision de la constitution : Vers la constitutionnalisation des interventions militaires à l’étranger

Les services de la Présidence de la République ont entamé jeudi la distribution de la mouture de l’avant-projet de révision de la Constitution. Parmi les propositions apportées dans la mouture y figure la constitutionnalisation de la participation de l’armée algérienne populaire à des opérations de maintien de la paix auprès des casques bleus de l’ONU.

La monture distribuée aux personnalités nationales, académiciens, partis politiques, organisations de la société civile ainsi qu’aux syndicats et organisations estudiantines pour “débat et enrichissement” comprend une série de propositions répartis sur six axes à savoir : Droits fondamentaux et liberté publiques. Renforcement de la séparation et de l’équilibre des pouvoirs. Indépendance de la justice. La Cour constitutionnelle.  Transparence, prévention et lutte contre la corruption.  Autorité nationale indépendante des élections. Ainsi que des propositions hors axes.

Et c’est parmi les propositions hors axes que figurent « la Constitutionnalisation de la participation de l’Algérie à des opérations de maintien de la paix sous les auspices des Nations Unies » et « la Constitutionnalisation de la participation de l’Algérie à la restauration de la paix dans la région dans le cadre d’accords bilatéraux de pays concernés ».

Il est a préciser que les propositions apportées soumises à débat peuvent être modifiées où même supprimées. En effet, en distribuant cette mouture, Abdelmadjid Tebboune a affirmé qu’il s’agit « d’un simple projet de texte appelé à être modifié et soumis à tout ajout ou suppression”.

Donc, si les propositions sur la constitutionnalisation de la participation de l’Algérie à des opérations de maintien de la paix sont approuvées , cela constituera un amendement inédit pour l’Algérie qui « adopte » la politique de la non-ingérence et  » s’efforce de régler les différends internationaux par des moyens pacifiques », en vertu de l’article 29 de la constitution algérienne.





AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ