AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Tamanrasset : un projet pilote pour la gestion intelligente des déchets ménagers

Œuvre d’une équipe multidisciplinaire, le système de gestion intégrée des déchets ménagers à Tamanrasset est fin prêt.
© DR | Illustration de la gestion intelligente des déchêts

Il s’agit d’une solution intelligente au phénomène de décharges sauvages ainsi qu’à la collecte anarchique des ordures dans cette ville touristique qui est malheureusement transformée en un dépotoir à ciel ouvert.

Dans sa déclaration à INTERLIGNES, Abidine Mokadem, chef dudit projet, également spécialiste en génie de l’environnement estime, que la numérisation de la gestion des déchets est plus qu’impérative en égard aux monticules d’immondices qui enlaidissent remarquablement la capitale du tourisme saharien.

Le tout premier guide SGIDM (Système de Gestion Intégrée des Déchets Ménagers) à été officiellement soumis à la wilaya de Tamanrasset pour étudier la possibilité de l’adopter et de l’appliquer dans le cadre des nouveaux schémas communaux.

« Ce présent guide est destiné en premier lieu aux professionnels de la gestion des déchets ménagers et déchets assimilés. Il se veut ainsi une réponse aux attentes exprimées par le gouvernement en place. Certes, l’introduction progressive des outils de cartographie et de télécommunication présentent un défi majeur aux opérateurs chargés de la planification des schémas. cependant, l’heure de la numérisation de la gestion des déchets sonne sérieusement à Tamanrasset » indique notre interlocuteur.

Plus précis, Abidine résume les fonctionnalités de cette nouvelle technologie permettant, entre autres avantages, de fournir des statistiques précises en temps réel et de réduire le temps, les efforts perdus et les coûts inhérents.

Gérer le ramassage d’ordures en un clic !

L’introduction de la gouvernance électronique dans ce créneau sensible permet de s’ouvrir à de nouveaux horizons d’investissement. «En un clic, nous pouvons ainsi contrôler et superviser la gestion des déchets dans toute la wilaya. On peut aussi vérifier la traçabilité  des camions en service et fournir la liste des ouvriers en place. Comme on peut détourner les voies des éboueurs en fonction des demandes des chefs de quartiers et des citoyens,» précise encore Abidine Mokadem.

La gestion intégrée des déchets est donc contrôlée à travers le réseau mis en place et les différents appareils connectés au serveur principal, sur lequel toutes les statistiques seront enregistrées pour pouvoir les consulter via un programme contenant des comptes limités et une validité différente.

Pour notre vis-à-vis, l’utilisation de l’intelligence artificielle dans ce domaine problématique, fixe le choix des itinéraires les plus proches, réduit le nombre des rotations, ainsi que le nombre et la taille des conteneurs transportés.

Implication des citoyens dans le processus de collecte des déchets 

Parallèlement, elle permet de renouer contact avec le citoyen en l’impliquant directement dans le processus de collecte et de ramassage. Comment ? En téléchargeant l’application sur son smart phone, le citoyen pourrait être informé des bacs à ordures vides et des poubelles les plus proches de sa localisation.

Il peut également demander un camion poubelle spécial pour offrir ses propres services, ajouter ou participer à des campagnes volontaires. Comme il peut aussi signaler les points noirs et les contraventions relatives à son environnement.

Pour ce qui est des camions, le serveur utilise à la fois des messages texto pour mieux diriger les balayeurs via une application installée sur sa tablette numérique, laquelle affiche les différentes commandes signalées, le taux de réalisation des tâches assignées ainsi que le chemin le plus proche pour la collecte et le transport des déchets.

L’application offre aussi la possibilité de communiquer avec le citoyen pour mieux l’orienter et du coup lui éviter les mesures coercitives imposées récemment par le wali de Tamanrasset, Boudrâa Mohamed en application des instructions des hautes autorités du pays.

Il faut noter qu’un arrêté a été même signé dans ce cadre afin de réguler la collecte des déchets ménagers et par ricochet mettre un terme aux contrevenants aux règles de la protection et de la préservation de l’environnement.

L’arrêté, dont nous détenons une copie sonne ainsi comme une mise en garde à l’encontre des transporteurs de gravats et de déchets inertes. Les contrevenants seront sévèrement punis par la mise en fourrière de leurs véhicules pour une durée allant jusqu’à 30 jours.

Pour redorer le blason de la capitale du tourisme saharien, le wali de Tamanrasset  aura instruit son exécutif de veiller à l’application stricte et ferme de la loi pour en finir définitivement avec le phénomène de décharges sauvages mais surtout pour améliorer de cadre de vie de la population locale.

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ