29-12-2022-CevitalG-Digital-1000x250-IB
PUBLICITÉ
Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ

Tizi-Ouzou: Belaid Abrika condamné à la prison ferme

Le verdict est tombé dans l’affaire Belaid Abrika, ancien coordinateur du Mouvement des Arouch (2001) en Kabylie.

Le tribunal de Tizi-Ouzou a condamné le militant politique ainsi que son coaccusé Mouzaoui Laziz, à une année de prison ferme, indique le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

«Belaid Abrika et Mouzaoui Laziz ont été condamnés, aujourd’hui, 28 novembre 2022, par le tribunal de Tizi Ouzou, la section correctionnelle, à une année de prison ferme et à 500 000 dinars d’amende», précise le CNLD sur sa page facebook.

Soit la même peine qui a été requise par le procureur de la République, le 21 novembre dernier, à l’issue du procès.

Absents à la même audience, selon le CNLD, le représentant de la partie civile, en l’occurrence 3 policiers, avait demandé 300 000 de dédommagement pour chacun d’entre eux.

Dans cette affaire, Abrika et Mouzaoui Laziz, sont poursuivis pour « outrage à un corps constitué », « attroupement non-armé » et « atteinte à l’ordre public », suite à une altercation le 20 avril 2021, alors qu’ils tentaient de déposer une gerbe de fleur au niveau de «la place des martyre du printemps noir».

En 2022, et pour la première fois en Kabylie, les marches commémoratives du printemps berbère (1980) et du printemps noir (2001), n’ont pas eu lieu.

Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ