AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Travaux du sommet de la Ligue arabe: appuie à la demande palestinienne de devenir membre de l’ONU

Le président Abdelmadjid Tebboune, affirme la disposition de l'Algérie à soutenir devant l'Instance onusienne la demande palestinienne de devenir membre à part entière de l'organisation. "L'Algérie est tout à fait disposée à transférer cette demande pour permettre à l'Etat palestinien de devenir membre à part entière de l'ONU", déclare-t-il, à l'ouverture du 31e sommet de l'organisation panarabe, dont les travaux ont débuté en fin d'après-midi au CIC d'Alger.
© DR | Sommet de la ligue arabe à Alger

S’exprimant en tant que nouveau président de la ligue Arabe, en remplacement du chef de l’Etat tunisien, Kaïs Saïed, fait également une proposition à la plénière. « J’attends avec impatience la mise en place d’une commission arabe de communication et de coordination lors de ce sommet afin de soutenir la cause palestinienne« , lance-t-il.

Le chef de l’Etat réitère, dans la foulée, la position algérienne sur « l’ édification d’un État palestiniens indépendant sur la base des frontières de 1967, avec comme capitale, Al-Qods est« . Évoquant la situation dans le monde arabe, Abdelmadjid Tebboune cite les crises en Syrie, en Libye et au Yémen, appelant à « encourager le dialogue interne à ces pays loin de toute ingérence étrangère« .

« Il y a encore de l’espoir que nous reprenions l’initiative pour combattre l’effusion de sang et construire l’unité arabe », insiste-t-il a-t-il. Sur la situation dans le monde arabe, Abdelmadjid Tebboune plaide aussi pour une réforme globale. « Il est devenu nécessaire de procéder à des réformes radicales et globales du système d’action arabe commune. J’attends des résultats positifs et fructueux des discussions qui auront lieu lors de ce sommet afin de prendre les décisions nécessaires pour relever les défis« , souligne-t-il, appelant à la mise en place d’un « ensemble économique arabe« . Premier à prendre la parole en tant président en exercice de la ligue Arabe, Kaïs Saïed appelle, lui aussi, à « la réunification des rangs arabes« . Il souhaite ainsi que ce nouveau sommet « permette la résolution de tous les différends entre les pays arabes« .

Le président Tunisien insiste également sur la nécessité de résoudre le conflit libyen par « un dialogue entre les libyens eux-mêmes même« . La question palestinienne était aussi au cœur du discours du chef de l’Etat tunisien qui estime « qu’il n’y aurait pas de paix (au proche orient) sans l’édification d’un État palestinien avec Al-Qods est comme capitale« . De son côté, Ahmed Aboul Gheit, secrétaire général de la Ligue arabe, appuie « la demande palestinienne d’accéder à l’ONU en tant que membre à part entière« .

L’ONU soutient « l’initiative de la mère noire »

Pour sa part, le secrétaire général (SG) de l’ONU, Antonio Guterres, invité d’honneur de ce sommet, affiche le soutien de l’organisation onusienne à « l’initiative de la mère noire, permettant de faciliter l’exportation du blé Ukrainien, pour alléger les contraintes alimentaires au moyen orient et en Afrique« . Le SG de l’ONU encourage aussi « les pays arabes à sceller leur Union, tout en réaffirmant la disposition des Nations unies à travailler avec la ligue Arabe » .

« Les divisions ouvrent la voie aux conflits et à la prolifération du terrorisme« , indique-t-il, réitérant aussi le soutien de l’ONU à la solution à deux États entre la Palestine et Israël. Antonio Guterres évoque aussi le prochain sommet sur le climat à Sharm El-Sheikh en Égypte qui visent à lever 100 milliards de dollars pour lutter contre les changements climatiques dans le monde.

L’ouverture des travaux de ce sommet ont été marqués par les interventions du chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, président en exercice de l’Union africaine (UA), du président de la commission africaine, Moussa Faki, du président de l’organisation de la conférence islamique,Hissein Brahim Taha.

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ