Bannière web 1000x250
PUBLICITÉ
Bannière web 300x250
PUBLICITÉ

Tribunal criminel d’appel d’Alger : acquittement pour Kamira Naït Sid et Bouaziz Ait Chebib

Le tribunal criminel d'appel d'Alger (cour d'Alger) a rendu, aujourd'hui, dimanche 9 juillet 2023, son verdict dans l'affaire impliquant entre autres Kamira Naït Sid et Bouaziz Ait Chebib. Acquittement pour ces derniers, en plus de Mendas Smail et Ahmed Saïd Farid, alors que Hamzi Lounes est condamné à trois ans de prison ferme.
© DR | Cour d'Alger

Le tribunal criminel d’appel d’Alger (cour d’Alger) a prononcé, aujourd’hui, dimanche 9 juillet 2023, l’acquittement en faveur de Kamira Naït Sid, Bouaziz Ait Chebib, Mendas Smail (confirmation de l’acquittement) et Ahmed Saïd Farid, a indiqué l’avocate Fetta Sadat.

Hamzi Lounes, est quant à lui condamné à une peine de 03 ans de prison ferme pour « le délit d’atteinte à l’intégrité du territoire national », a ajouté la même source. Celui-ci devra quitter la prison au mois d’octobre prochain.

Pour les autres, Si Mendas est déjà libre (il a quitté la prison au mois de juin dernier après avoir purgé une peine de deux années dans une autre affaire et il n’a pas été placé sous mandat de dépôt dans cette affaire), seul Ahmed Saïd Farid sera libéré aujourd’hui. Kamira Naït Sid, Bouaziz Ait Chebib sont condamnés dans d’autres affaires.

Il est utile de signaler que le parquet avait requis l’aggravation des peines contre Kamira Nait Sid, Ahmed Said Farid et Hamzi Lounis pour les porter à 20 ans de prison ferme, de même pour Mendas Smail (10 ans). Il a par contre requis la réduction de peine au profit de Bouaziz Ait Chebib (3 ans).

Lors du procès de première instance tenu au mois de mars dernier au tribunal de Dar El Beida, Kamira Nait Sid avait écopé de deux années de prison, Hamzi Lounis (5 ans), Ait Chebib Bouaziz (6 ans), Ahmed Saïd Farid (3 ans) et acquittement pour Mendas Smail. Ils étaient poursuivis pour les chefs d’accusation de «atteinte à l’intégrité et à l’unité nationales», «atteinte à la sûreté de l’État» et «appartenance à organisation terroriste».

Dans le deuxième procès en appel que la Cour d’Alger a abrité durant la même journée du dimanche 9 juillet 2023, et qui a commencé juste après la fin du premier, le tribunal a prononcé quelques acquittements également, comme c’est le cas pour Hamou Boumedine, Becha Boussad et Azem Hocine. Bouaziz Ait Chebib, cité également dans ce dossier, a quant à lui, été condamné à deux ans de prison dont un an de prison avec sursis pour « atteinte à l’intégrité du territoire national (article 79 du code pénal) », comme l’a précisé l’avocate Fetta Sadat. Amar Khodja Belaid est pour sa part condamné à trois ans de prison ferme pour « outrage à fonctionnaire », « offense au prophète », « incitation à la haine parmi les citoyens en prônant la violence » et « diffamation ».

A rappeler en dernier lieu que qu’il y a quelques jours à peine, le 4 juillet dernier plus précisément, Kamira Naît Sid a été condamné en appel, dans une autre affaire, à trois ans de prison ferme pour « atteinte à l’intégrité du territoire national ». Dans le même dossier, Slimane Bouhafs a écopé de la même peine, alors que Bouaziz Ait Chebib avait été acquitté. Ce dernier est néanmoins poursuivi dans d’autres dossiers.

 

 

AD-300-X-250