AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Tribunal de Chlef: Rachid Nekkaz reste en prison, ses trois codétenus libérés

Le militant politique, Rachid Nekkaz, a été condamné à un an de prison ferme, à l’issue de son procès qui s’est déroulé, lundi 15 août, au Tribunal de Chlef.

Ses trois codétenus dans la même affaire, les deux avocats Yacine Khelifi et Abdelkader Chohra ainsi que Hamza Djabri, infirmier de Nekkaz, ont quant eux, été condamnés à 6 mois de prison avec sursis, affirme le défenseur des droits de l’Homme Zaki Hannache, citant l’avocat Omar Boussag. Les trois détenus «quitteront la prison de aujourd’hui même».

Ce matin, le procureur de la République a requis trois ans de prison contre les quatre détenus, poursuivis pour plusieurs chefs d’inculpation dont «incitation à attroupement non armé», «atteinte à un agent officiel dans l’exercice de ses fonctions», «publication de fausses informations pouvant porter atteinte à la stabilité» et «atteinte à l’unité nationale».

Seul Rachid Nekkaz restera donc en prison. Il est en détention depuis le 15 mai. Il avait été arrêté, la veille, alors qu’il tentait d’organiser un rassemblement devant la prison de Chlef pour «réclamer une enquête sur la mort du détenu Hakim Debazi et la libération de tous les détenus du Hirak».

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ