Bannière web 1000x250
PUBLICITÉ
Bannière web 300x250
PUBLICITÉ

Tribunal de Dar El Beida : Saad Bouakba condamné à une année de prison dont six mois ferme 

Le journaliste-chroniqueur Saad Bouakba a été condamné, aujourd’hui mercredi 18 octobre 2023, par le Tribunal de Dar El Beida, à une année de prison dont six mois ferme. 
© DR | Le journaliste Saâd Bouakba

Le tribunal de Dar El Beida, à Alger, a rendu, aujourd’hui, son verdict dans l’affaire impliquant le journaliste-chroniqueur, Saad Bouakba. Ce dernier est condamné à une année de prison, dont six mois ferme (sans dépot), et 200 000 dinars d’amende pour les chefs d’accusation de « incitation à la haine » et « publications de nature à nuire à l’intérêt national », rapporte le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Des faits qui lui sont reprochés après la publication début février dernier sur le site « El Madar TV » d’une chronique au sujet des citoyens de la wilaya de Djelfa. Le tribunal a, par ailleurs, prononcé une condamnation d’une année de prison ferme à l’encontre du responsable de ce média, Fadel Zoubir. Deux autres journalistes, Salim Salhi et Adel Laazizi, établis à l’étranger, et co-gérant du même site, ont écopé d’une condamnation par contumace de trois ans de prison ferme.

Lors du procès qui s’est déroulé le 11 octobre dernier, le procureur de la République avait requis cinq années de prison ferme et une amende de 500 000 dinars contre Saad Bouakba et Fadel Zoubir.

Le journaliste Bouakba a été arrêté le 4 février, à la suite d’une plainte déposée, entre autres, par des associations de Djelfa, de l’antenne locale du Conseil supérieur de la jeunesse et du député pour la wilaya de Djelfa, Ahmed Rabhi (FLN). Après deux jours de garde à vue, il a été présenté, le 6 février, devant le procureur de la République puis le juge d’instruction qui a décidé de son placement sous contrôle judiciaire, assorti d’une interdiction de sortie du territoire national.

AD-300-X-250