AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Trois ans de prison ferme requis contre Affaf Megari

Le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed a requis, ce lundi 24 mai, la peine de trois ans de prison ferme contre la détenue Afaf Megari, indique le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD).

Poursuivie pour incitation à attroupement”“attroupement non armé”, “outrage à corps constitu锓atteinte à l’intégrité de l’unité nationale” et “publications pouvant porter atteinte à l’intérêt national”, une amende de 100.000 da a également été requise contre Afaf Megari. Le verdict sera connu le 31 mai.

Arrêtée le vendredi 7 mai lors d’une marche du Hirak, Afaf Megari a été présentée le 11 mai devant le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed. Elle devait être jugée ce jour là en comparution immédiate mais son procès a été renvoyé pour le 17 mai et un mandat de dépôt à été ordonnée contre elle.

Le 17 mai, l’audience de son procès a une nouvelle fois été renvoyée à ce lundi 24 mai en raison d’un problème technique. En effet jugée par visioconférence à partir de la prison de Kolea, Afaf Megari n’arrivait pas à entendre les questions du juge et des avocats.

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ