AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Université d’été du RCD: la Daïra d’Azeffoun refuse d’autoriser le rendez-vous

L'université d'été du rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) n'aura pas lieu le 13 octobre prochain, comme prévu. L'administration de la Daïra d'Azeffoun, dans la wilaya de Tizi Ouzou, où devrait se tenir cette rencontre des militants du parti a refusé de l'autoriser, en mettant en avant l'argument, selon lequel, des élections locales partielles se tiendront le 15 octobre prochain.
© DR | Atmane Mazouz, président du RCD, lors d'une conférence de presse, le 18 juin 2022 à Alger

« Le RCD a été destinataire, le jeudi 06 octobre 2022, d’une correspondance émanant de la Daïra d’Azeffoun (Wilaya de Tizi-Ouzou). Il ressort de ce courrier que sur instruction des services de la wilaya, les travaux de l’université d’été du parti programmés pour les 13,14 et 15 octobre ne peuvent être autorisés, en raison, selon cette même source, de la tenue d’élections partielles dans deux localités de la wilaya« , affirme le parti dans un communiqué rendu public ce vendredi.

Le RCD, lit-on dans le même communiqué, « informe que la daïra d’Azeffoun n’est point concernée par cette opération électorale ». Devant cette situation, le parti décide de maintenir son activité en introduisant une nouvelle demande pour tenir son université d’été pour la semaine d’après, les 20, 21 et 22 octobre 2022″ . « Il informera l’opinion publique des suites de cette démarche« , précise le parti.

Le RCD, rappelons-le, a subi, depuis 2019, des pressions multiples de la part de l’administration. Le ministère de l’intérieur lui a adressé plusieurs mise en demeure en raison de l’ouverture de son siège national aux réunions des membres du PAD.

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ