29-12-2022-CevitalG-Digital-1000x250-IB
PUBLICITÉ
Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ

Yennayer 2973 : Ghardaïa abritera les festivités officielles

La wilaya de Ghardaïa abritera les festivités officielles de Yennayer, nouvel an amazigh, célébré officiellement chaque 12 janvier en Algérie depuis 2018, à travers un programme culturel et scientifique mettant en avant la tradition et la profondeur historique de cette fête ancestrale, a annoncé lundi à Alger e Secrétaire général du Haut-commissariat à l’Amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad.

S’exprimant lors d’une conférence de presse, M. Assad a présenté les grandes lignes du programme de célébrations de Yennayer, les 11 et 12 janvier à Ghardaïa qui accueillera également la cérémonie de remise du Prix du Président de la République pour la littérature et la langue amazighes dans sa troisième édition.

Démonstrations folkloriques et artistiques de rue, expositions, mettant en avant le patrimoine et le savoir-faire local, et conférences sur la culture amazighe dans les manuscrits, figurent au programme de ces festivités officielles de Yennayer 2973, placées sous le signe « Yennayer nous rassemble ». Rappelant la profondeur historique de Yennayer, consacrée depuis 2018 fête nationale, le SG du HCA a salué l’ »intérêt sincère et franc accordé par les autorités à l’amazighité comme élément identitaire, historique et authentique » qui s’inscrit dans un « projet civilisationel et traduit l’enracinement de la culture algérienne ».

Cette volonté, a-t-il dit, se traduit par les efforts de « toutes les institutions de l’Etat qui contribuent, chacune de son côté, à la promotion et au renforcement du sentiment d’appartenance à l’Algérie ».

Sur ce registre, M. Assad, a rappelé une série de projets réalisés pour la généralisation et la promotion de la langue amazighe dans l’espace public notamment l’ouverture de deux départements universitaires de traduction (de et vers Tamazight) à Bejaïa et Tizi Ouzou, ainsi que le lancement prochain d’un journal électronique en langue amazighe.

Evoquant le Prix du Président de la République pour la littérature et la langue amazighe, M. Assad a fait savoir, que cette haute distinction a suscité cette année un « grand engouement » des auteurs et universitaires, avec une « participation record de 132 ouvrages littéraires ». « C’est une haute distinction qui vise à encourager et à soutenir les auteurs, hommes de lettres et chercheurs qui œuvrent pour l’épanouissement de la langue amazighe », s’est-il félicité.

En réponse à une question sur la reconduction pour la seconde fois consécutive du jury, présidé par l’universitaire et spécialiste de la littérature amazighe, Youcef Necib, M. Assad a expliqué le choix du HCA, par les critères de compétence, la probité et de l’intégrité intellectuelle de ses membres, pour la plupart des académiciens et universitaires.

Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ