29-12-2022-CevitalG-Digital-1000x250-IB
PUBLICITÉ
Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ

Yennayer : coup d’envoi des festivités officielles à Ghardaïa

Le coup d'envoi des festivités officielles marquant la célébration du Nouvel an Amazigh, Yennayer 2973, a été donné, mercredi à Ghardaïa, par le Secrétaire général du Haut-Commissariat à l'amazighité (HCA) en présence de nombreuses personnalités politiques et des autorités locales.
© DR | Yennayer 2973, les festivités officielle à Ghardaia

A cette occasion, Si El-Hachemi Assad, le secrétaire général du HCA, a rappelé que la célébration officielle de Yennayer 2973 symbolise l’attachement et la cohésion du peuple algérien avec son identité et ses origines « dans un pays uni et indivisible ».

Forte de son unité et fertile dans sa diversité, l’Algérie fête Yennayer « en s’appuyant sur ses racines et ses fondements afin de préserver, consolider et renforcer la cohésion nationale, faisant de cette fête un moment de fraternité et du bon vivre ensemble », a-t-il précisé.

Pour le wali de Ghardaïa, Abdellah Abinouar, Yennayer est « le patrimoine de tous les Algériens, c’est une fête qui cimente l’unité du peuple et consacre l’indivisibilité de notre pays ».

La célébration de Yennayer à travers l’ensemble du territoire national est « une richesse pour notre identité algérienne avec ses multiples affluents (Islamité, Arabité et Amazighité) sans aucune exclusion », a-t-il soutenu.

« Une des constantes de notre identité nationale, l’Amazighité renforce l’unité nationale dont chaque algérien doit être fière », ont souligné de nombreux citoyens approchés par l’APS, en marge de la cérémonie du coup d’envoi de cette célébration officielle de Yennayer 2973/2023.

Le coup d’envoi des festivités de Yennayer a été marqué par une riche palette d’activités avec de belles fresques affichées par un florilège de troupes artistiques et folkloriques, des scouts, les fanfares de la Garde républicaine et de la Protection civile qui ont traversé l’avenue du 1er novembre sur la rive du Oued M’Zab, conférant à cette artère un spectacle haut en couleur cadencé au rythme alternant du  »Qarqabou » (folklore saharien) et du baroud, ou une tribune a été érigée pour contenir les officiels et autres hôtes de la région.

Au programme de cet évènement éclectique d’envergure qui s’achève jeudi par le décernement du prix du Président de la République de la littérature et de la langue amazighes dans sa 3e édition, plusieurs activités ont été concoctées avec la participation d’une brochette d’associations culturelles et artistes locaux ainsi que la chambre nationale d’artisanat et des métiers, une occasion de mettre en valeur l’important potentiel de la région dans les domaines de l’art culinaire, de l’artisanat, de la littérature amazighe et de promouvoir le tourisme.

Au menu de cette manifestation figure également un « mini-salon » du livre d’expression amazigh et un colloque sur le thème « l’expression amazighe dans les manuscrits », ainsi qu’une série d’ateliers et de tables rondes avec la participation d’un panel de professeurs et spécialistes de Tamazight sur Yennayer dans sa dimension culturelle et historique.

Ce programme, mis sur pied par le HCA pour la promotion et la valorisation du patrimoine civilisationnel national, se fixe pour mission de contribuer à promouvoir et à encourager la créativité artistique et culturelle amazighe, et à offrir l’opportunité aux jeunes de mettre en avant leur talent, tout en consolidant leur contribution aux efforts de développement culturel.

Des écoliers des régions de Boussemghoun (El-Bayadh) et de Tachta (Ain Defla) visiteront la région touristique de Ghardaïa pour découvrir les richesses culturelles et singulières de cette région.


Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ