29-12-2022-CevitalG-Digital-1000x250-IB
PUBLICITÉ
Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ

Corruption : De lourdes peines requises contre Chakib Khelil, Ould Kaddour et Bedjaoui

Le Procureur de la République près le pôle pénal national financier et économique du tribunal de Sidi M'hamed (Alger) a requis, lundi, une peine de 20 ans de prison ferme à l'encontre de l'ancien ministre de l'Energie et des mines, Chakib Khelil et de 12 ans de prison ferme à l'encontre de l'ancien ministre des Affaires étrangères, Mohamed Bedjaoui, avec confirmation du mandat d'arrêt international émis à leur encontre, pour les chefs d'inculpation retenus également contre plusieurs anciens responsables, notamment d'anciens PDG au groupe Sonatrach, pour corruption, dilapidation de deniers publics lors de passation de marchés avec des entreprises étrangères.
Le compte Facebook de Chakib Khelil piraté!
Crédit photo: DR | Le compte Facebook de Chakib Khelil piraté!

Dans la même affaire, une peine de 12 ans de prison ferme a été requise à l’encontre de l’ancien ministre des Travaux publics, Ammar Ghoul et de 10 ans de prison ferme à l’encontre de Farid Bedjaoui, avec confirmation du mandat d’arrêt international émis à son encontre.

Des peines de 10 ans de prison ferme ont également été requises à l’encontre de l’ancien Président directeur général (PDG) du Groupe Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, huit (8) ans de prison ferme contre l’ancien PDG du même groupe, Mohamed Meziane, et l’ancien PDG du groupe Sonelgaz, Noureddine Bouterfa, et quatre (4) ans à l’encontre de l’ancien PDG de Sonatrach, Abdelhamid Zerguine.

Dans la même affaire, des peines allant de 3 à 10 ans de prison ferme ont été requises contre d’anciens cadres au ministère de l’Energie et au groupe Sonatrach, assorties d’une amende d’un (1) million de DA contre tous les accusés poursuivis dans cette affaire.

Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ