Bannière web 1000x250
PUBLICITÉ
Bannière web 300x250
PUBLICITÉ

Domiciliation des matchs de la Coupe d’Algérie : les explications de la FAF

La Fédération algérienne de football (FAF) a réagi, dans la soirée du mardi 23 mai 2023, à la polémique relative à la domiciliation des matchs des demi-finales de la Coupe d’Algérie. La programmation a été faite, indique la FAF, « en fonction des paramètres et conditions normatives permettant l’utilisation de la technique de la VAR ».
© DR | Trophée de la coupe d'Algérie
© DR | Trophée de la coupe d'Algérie

La Fédération algérienne de football (FAF) a réagi, dans la soirée du mardi 23 mai à la polémique née suite à la désignation des stades d’Oran et de Constantine pour abriter les matchs des demi-finales de la Coupe d’Algérie, prévus les 26 et 27 mai 2023.

Dans un communiqué, la Commission de Coupe d’Algérie de la FAF rappelle que « conformément aux décisions prises lors des différentes réunions statutaires du Bureau fédéral, que la domiciliation des matchs des demi-finales de l’épreuve populaire a été programmée dans des stades en fonction des paramètres et conditions normatives permettant l’utilisation de la technique de la VAR ».

« La décision du Bureau fédéral du 9 mai 2023 concernant l’utilisation de la VAR lors des demi-finales dans des stades répondant aux conditions et critères exigés pour la mise en place de ce dispositif. Et ce, avant même le déroulement des rencontres des quarts de finale (12 et 13 mai 2023) », a ajouté la FAF, tout en précisant que l’instance fédérale « a obtenu l’autorisation de la FIFA pour l’utilisation de la VAR lors des demi-finales de la Coupe d’Algérie Mobilis 2023 dans les stades ayant abrité les matchs du CHAN 2022 – Algérie 2022 et de la CAN U17 – Algérie 2023, et ce, suite à la requête introduite par la CAF à ce propos ».

Il est utile de rappeler que la désignation des stades qui vont abriter ces deux rencontres, à savoir Miloud Hamedi d’Oran, pour JS Saoura – ASO Chlef et Chahid Hamlaoui de Constantine, pour NC Magra – CR Belouizdad, a provoqué une polémique. Les présidents des deux clubs, Mohamed Zerouati (JSS) et Bennaceur Azzedine (NCM) ont contesté cette domiciliation, rappelant que le règlement de la compétition stipule que « le premier tiré joue dans son stade habituel ». Bennaceur a même menacé de boycotter la rencontre.

 

AD-300-X-250